Les rencontres
Cafés-réflexion

24 MAI, 19h : Médicaments : un mal nécessaire.

Animée par M. André Ledoux, L. Psychopéd., M.A., auteur et président de l’OVS.

La prise de ces pilules multicolores est plutôt courante chez les personnes âgées.
Si le médicament nous apporte souvent des bienfaits, en contrepartie,
il peut présenter de sérieux dangers.

Participation GRATUITE, par ZOOM.
Lien pour joindre l’activité :
https://us06web.zoom.us/j/8124077045?pwd=WEsrTzZtVjJvMUF2bFNsNW9sWEp4dz09
ID de réunion : 812 407 7045
Code secret : 827351

Réservation au préalable NON-nécessaire.
Pour y participer, il suffit de cliquer sur le lien quelques minutes avant l’activité.
Nous vous attendons en grand nombre !

Pour de plus amples informations, veuillez contacter :

André Ledoux, conférencier
andledoux@videotron.ca
514-712-3037

Cafés-réflexion propose plusieurs enjeux concernant les aînés. Comme son nom le sous-entend, certains éléments de réflexion suscités par ces rencontres agréables et informatives permettront d’ouvrir sur l’action personnelle en vue de favoriser un mieux-être.

Les objectifs des rencontres Cafés-réflexion sont d’abord de susciter une prise de conscience chez les participants en lien avec les principaux enjeux dans notre société. Puis, par voie de conséquence, le second objectif est d’amener éventuellement un changement d’attitudes ou de comportements, si minimes soient-ils, pour conduire à un bel équilibre de vie.

Le Cafés-réflexion constitue, à la fois, une ouverture sur une meilleure qualité de vie et une réflexion personnelle de sagesse humaine. Cette nouvelle activité mensuelle débutera au printemps 2022.
Des sujets tels ceux-ci-dessous seront abordés au fil des mois :

  • La résilience : une attitude à développer à tout âge
  • Nouveaux regards sur l’âgisme
  • Les médicaments; bienfaits et méfaits
  • Les pertes auditives qui nous guettent : quoi faire ?
  • Sagesse et longévité
  • Comment éviter les chutes?
  • La marche; exercice par excellence pour demeurer en santé.
  • L’activité physique peut-elle bénéficier à nos facultés mentales ?