Chargement Évènements
Cet évènement est passé.

l’IRMf peut-elle aider le clinicien à accompagner les choix du patient âgé atteint de démence ?

 

Conférence midi

Lieu: Au CRIUGM, à l’amphithéâtre Le Groupe Maurice – 4545 chemin Queen-Mary, Montréal (Qc) H3W 1W5

 

Conférencier: Thomas Tannou, MD, PhD, Gériatre . Laboratoire de Recherches Intégratives en Neurosciences et Psychologie Cognitive (UR LINC), Université de Bourgogne – Franche Comté (UBFC), Besançon, France. INSERM- Centre d’Investigation Clinique (CIC) 1431 – Axe Ethique et Progrès - CHU de Besançon, France

Accompagner l’autonomie décisionnelle d’une personne âgée atteinte de démence, c’est accepter une part de prise de risque dans ses choix. A ce jour, les modalités d’évaluation des capacités décisionnelles, en particulier dans la prise de risque, restent incertaines et peu codifiées. Elles reposent sur l’analyse globale du clinicien, potentiellement complétée d’analyses neuropsychologiques de repérages et de mises en situations pratiques. Ces évaluations peuvent être mises en défaut en situations complexes. Des taches comportementales spécifiques, comme la BART ou l’IGT, ont été développées, majoritairement dans le champ de l’addictologie et ont été adaptées à l’IRM fonctionnelle pour analyser les aires activées. Nos travaux préliminaires visent à établir si de telles recherches peuvent être menées auprès de patients âgés atteints de démences, pour appuyer le clinicien dans l’établissement d’une aptitude clinique à la décision en situation complexe comme le choix du lieu de vie.

Voir détails

Aller en haut de la page