La vie et la santé sont dans l'action!



C'est bien connu, nous sommes bâtis pour bouger physiquement et intellectuellement. Mais nous avons tendance à l'oublier facilement surtout lorsque nous avançons en âge, à un bien mauvais moment, il va sans dire, puisque notre corps et notre esprit exigent que nous nous engagions davantage dans des activités qui dynamisent notre vie de tous les jours.


Des choses à faire


Des longévités exemplaires nous rappellent qu'il ne faut pas cesser d'être actifs. Picasso peint jusqu'à 92 ans, Einstein rend publique sa théorie de la physique unifiée à 74 ans et Freud écrit et prononce des conférences alors qu'il a plus de 80 ans. Et nous connaissons tous de ces personnes de 80 et même de 85 ans qui voient à leur quotidien comme si de rien n'était.


À vrai dire, pour la santé et l'équilibre de vie, la retraite est à proscrire, celle où l'on met l'organisme au repos et où l'on cesse de faire quelque chose d'utile pour les autres. Oui à la retraite qui permet de nourrir des projets, de s'engager dans l'action bénévole, de se dévouer pour ses proches, de voyager. Et, en ce sens, la poursuite de ses propres activités professionnelles est souvent fort heureuse.


Le grand danger du vieillissement, d'écrire justement le Dr Frédéric Saldmann, c'est la sédentarité, la perte du mouvement. Se comporter comme un vieux, c'est réduire son champ d'action, moins se déplacer, aller moins vers les autres. Se cantonner dans ses affaires et à la maison, devenir pantouflard, chercher l'hypersécurité, est également néfaste à la santé mentale. On rétrécit ainsi ses horizons et c'est petit à petit la sclérose de l'esprit.


Lisez et marchez


La lecture et la marche, surtout rapide, sont les deux activités minimales qui vous permettront de garder le cap sur une santé globale. L'activité cérébrale conserve la mémoire, développe l'esprit créatif et stimule les réactions de la pensée. Et elles sont nombreuses ces activités cérébrales : les jeux intellectuels comme le scrabble, le bridge, les mots croisés, l'apprentissage sous toutes ses formes, la peinture, la musique, l'écriture, etc.


L'activité physique, elle, trouve son point de départ dans la simple promenade à pied pour continuer vers le vélo, le conditionnement physique et les sports. De l'exercice au quotidien, une trentaine de minutes, favorise la bonne forme et entretient aussi le fonctionnement cérébral grâce à une meilleure circulation du sang et de l'oxygène au cerveau. La vie appartient à ceux qui marchent vite!


Des relations sociales


Dans ce mouvement si intimement lié à la vie, les liens avec les autres sont essentiels notamment quand on vieillit. L'homme n'est-il pas un animal social, pour reprendre l'idée d'Aristote ? Aussi faut-il admettre que les autres nous sont indispensables et que nous avons ce grand besoin d'échanger avec nos semblables. Dans Terre des hommes, Saint-Exupéry écrit avec justesse : Il n'est qu'un luxe véritable, et c'est celui des relations humaines. La qualité des relations affectives et psychosociales contribue au bien-être et elles sont une assurance pour éloigner le confinement à la maison, la solitude et l'isolement. Les bonnes relations humaines sont un gage de sécurité affective.


Soyez donc actifs si vous voulez vivre longtemps et en santé. Occupez votre corps et votre esprit et créez des liens avec les autres. Et vous courrez la chance de vivre vieux et en santé.