Âgisme et Maltraitance

Marie Beaulieu


La responsable de la chronique est Mme Marie Beaulieu, titulaire de la Chaire de recherche sur la maltraitance envers les personnes aînées , Université de Sherbrooke.
Madame Beaulieu, dans les prochains articles, présentera des informations sur la manière d'identifier et de contrer la maltraitance envers les aînés.


Qu'est-ce que l'âgisme?

Martine Lagacé, Vigie Âgisme


L'Âgisme se traduit par des croyances et des attitudes qui visent l'exclusion d'une personne sur la base de son âge. Bien que les jeunes comme les aînés puissent être la cible d'âgisme, ce sont plus souvent ces derniers qui en font les frais. L'âgisme se manifeste dans de nombreuses sphères de la société, par exemple dans les médias, les soins de santé, au travail et autres.


Nous nous situons actuellement à un point tournant de l'histoire, où le nombre d'aînés surpasse celui des plus jeunes. Il faut donc saisir l'occasion pour faire changer les mentalités face au vieillissement, non pas de manière superficielle mais en profondeur. Reconnaître que l'âgisme existe et qu'il est le véhicule de transmission par excellence d'une représentation erronée de l'aîné est, en ce sens, un point de départ essentiel.


C'est la mission qui guide les billets que nous présentons régulièrement dans notre Bulletin. comme un humble point de départ au changement des mentalités.


Liste d'articles


  • Boom des cas de maltraitance envers les aînés?
  • Le racisme de l'âge, ça existe!
  • Briser le silence